SUDOE EU
Français España República Portuguesa English
Vous êtes ici :

La Pimpine

Partenaire responsable sur le territoire

Le Conseil général de la Gironde.

Caracteristiques du bassin versant

La Pimpine appartient au département de la Gironde où le climat est de type océanique avec des températures moyennes variant de 5 à 7°C en janvier et de 19 à 21°C en juillet- août. Les précipitations annuelles sont comprises entre 700 et 1000 mm.

La Pimpine est un affluent rive droite de la Garonne. Longue d’environ 18km (en dehors des affluents), elle prend sa source à Créon et rejoint la Garonne au niveau de la commune de Latresne située quelques kilomètres au sud de l’agglomération bordelaise. La Pimpine traverse 10 communes et son réseau comprend 6 affluents: le Ruzat (1.5km), le Couchebouc (2.5km), le Ruisseau de Carles (3km), le Canteranne (6km), le Bouteronde et le Rauzé (4.8km).

Le bassin versant de la Pimpine est d’une superficie de 52 km². Il repose sur des formations tertiaires datant de l’Oligocène supérieur en majorité recouvertes de formations quaternaires superficielles.

Principaux enjeux sur le bassin versant

  • Territoire situé dans la zone centre du SAGE «Nappes profondes de la Gironde», zone dite déficitaire en terme de ressource souterraine.
  • Arrêtés de sécheresse réguliers.
  • Problèmes d’inondation récurrents.
  • Problèmes de pollution qui sont à l’origine d’une mauvaise qualité de l'eau.
  • Urbanisation grandissante au cours des 20 dernières années. En effet, une augmentation de population de 18078 habitants à 20132 habitants pour les 10 communes du bassin a été observée entre 1999 et 2007. Ceci représente une augmentation de la densité de population sur ce territoire de plus de 11% en 8 ans. Les plus fortes densités de population (>300hab/km²) se situent sur les communes à l’extrême aval de la Pimpine (ex : Latresne; Fargues Saint Hilaire et Carignan de Bordeaux avec respectivement 314, 344 et 385 hab/km²) et à l’extrême amont du bassin versant avec 471hab/km² en 2007 à Créon. En 2004, les surfaces urbanisées sur le bassin versant de la Pimpine représentaient 6 km² sur une superficie de 52km². En 13 ans, les zones urbanisées ont augmenté de 10%, soit environ 0.56km² (Figure 2- zone rouge : zone urbanisée entre 1991 et 2004). Par opposition, les zones boisées et surfaces agricoles occupent 22 et 27% de la surface totale du bassin.

Problématique dans le cadre du projet WAT

Alain Renard, vice-président du Conseil Général explique brèvement le cas d'étude pilote sur le bassin versant de la Pimpine.

L’objet de l’étude porte sur l’évaluation de la pertinence de la récupération de l’eau de pluie pour tous types d’usages, de son impact sur la ressource en eau et sa relation avec l’aménagement du territoire.

Cliquer ici pour télécharger la brochure sur le cas d'étude du bassin versant de la Pimpine

[Google Map : BV PIMPINE]